Les dessous connectés : Une réalité aujourd’hui ?

Les dessous deviennent technologiques ! Santé, sport ou sexualité connectée, voici la nouvelle génération de sous-vêtements. Vous en avez surement déjà entendu parlé : le « true love tester » (soutien-gorge intelligent qui se dégrafe tout seul en présence de l’amour), la  culotte Ohmibod connectée via Bluetooth, les sous-vetêments Ergoskin, qui visualisent votre posture ou encore les fameux  « Funderwear » de Durex. Les sous-vêtements se connectent pour le meilleur et pour le pire…

Équipés de capteurs électroniques, ces fameux sous-vêtements sont tous capables d’analyser vos paramètres corporels via des capteurs intégrés. Ainsi, le soutien-gorge connecté Ravijour analyse en temps réel le rythme cardiaque de son utilisatrice, son niveau d’excitation et les émotions qu’elle ressent, afin de les transmettre ensuite via Bluetooth au smartphone qui déciderait ou non de s’ouvrir en fonction des sentiments ressentis interprétés.

Dans le même genre, on peut citer la culotte vibrante connectée Ohmibod, elle aussi équipée de capteurs, et capable de vibrer sur commande et à distance par le biais d’une application dédiée de contrôle sur smartphone. Cela se classe dans la catégorie des « Funderwear ».

Et ce n’est pas fini, tellement les exemples d’inventions sont nombreux : les sous-vêtements Ergoskin sont quant à eux capable de visualiser la posture et éviter ainsi le mal de dos, les torticolis et les courbatures.

L’apparition du soutient-gorge connecté

Après les montres, les bracelets, les perruques, apparaissent les vêtements connectés. Et le soutien-gorge, le caleçon et la culotte ne fait pas exception à la règle (ni même la nuisette ouverte sexy qui peut désormais devenir transparente).

Ce type de sous-vêtement de la vie quotidienne peut prendre bien des aspects : sportif, séducteur, enfantin, coquin, santé, etc. Il n’avait jusqu’ici aucune autre fonction qu’être esthétique, sexy et pratique. Aujourd’hui dans un monde ultra connecté, de nombreuses entreprises ont pensé à en faire plus qu’un simple dessous !

Voici quelques exemples d’inventions en termes de dessous high-tech (sexy ou pas) :

  • Le soutien-gorge intelligent de Microsoft

Microsoft a récemment dévoilé un nouveau produit : le soutien-gorge connecté qui permettra de lutter contre certains troubles alimentaires. En effet, il accompagnera les femmes dans leur quotidien et grâce à une application mobile les avertira en cas d’excès alimentaires. Au programme, capteur de conductivité et électrocardiogramme, le tout reliée au smartphone.

Objectif principal : lutter contre l’obésité et la boulimie émotionnelle, plus répandue que ne l’on pense.

Autre exemple, Victoria’s Secret commercialise également son soutien-gorge connecté depuis peu destiné aux sportives. La marque, plus connue pour sa lingerie sexy de luxe, propose désormais un soutien-gorge de sport connecté adapté à toutes les activités sportives grâce à un système d’élastique anti-transpirant et capable de mesurer la fréquence cardiaque de la porteuse. Celui-ci s’adresse aux grandes sportives adeptes de la mesure du rythme cardiaque puisqu’il faut disposer d’un moniteur de fréquences pour profiter correctement du produit.

  • Le soutien-gorge intelligent iTBra

En France, le cancer du sein touche 49 000 femmes par an et le dépistage est le seul moyen de lutte, étant donné que plus la détection est réalisée tôt, mieux il peut être traité. La société Cyrcadia Health a développé un patch à porter à l’intérieur d’un soutien-gorge qui permet de procéder à un auto-dépistage grâce à des capteurs thermiques embarqués. Il faut le porter durant 12 heures pour avoir un résultat fiable de dépistage précoce. Le système est connecté à un smartphone et transmet directement les informations à un médecin.

  • Le soutien-gorge connecté Tweeting Bra

Le « Tweeting Bra » est quant à lui le soutien-gorge qui tweete automatiquement sur le réseau social pour sensibiliser les Tweetos à l’importance du dépistage contre le cancer du sein. Pour cela, le soutien-gorge connecté contient un mécanisme sous les agrafes qui émet un signal vers un smartphone et envoie une notification à un serveur qui génère automatique un tweet publié sur la page @tweetingbra. Le seul but est la prévention et l’information pour le dépistage.

  • Le soutien-gorge connecté True Love Tester

Ce sous vêtement coquin est né de l’imagination d’un fabricant japonais qui avait à cœur d’aider les femmes dans leur recherche de l’amour. Le concept est totalement inédit : le soutien-gorge est censé s’ouvrir uniquement en présence du grand amour ! Doté de capteur de rythme cardiaque, le True Love Tester serait capable de dissocier un cœur qui bat après une séance de sport d’un cœur qui bat par amour… Il est lui aussi relié par bluetooth à un smartphone, et le sous-vêtement est verrouillé à moins que le système de mesure d’amour donne l’alerte !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *